16e journée mondiale contre la peine de mort (10.10.18)

A l’occasion de la 16ème journée mondiale contre la peine de mort, la France rappelle son opposition à la peine de mort en tous lieux et toutes circonstances. La France est engagée en faveur de l’abolition universelle de ce châtiment injuste, inhumain et inefficace et appelle tous les États appliquant encore la peine de mort à établir un moratoire en vue d’une abolition définitive.

La France salue la décision de la Mongolie, de la Guinée et du Burkina Faso d’abolir la peine de mort. Elle salue également la ratification par la Gambie du deuxième protocole facultatif relatif au Pacte international relatif aux droits civils et politiques visant à abolir la peine de mort, ainsi que l’abolition de la peine capitale pour les crimes de droit commun par le Guatemala.

La France réitère sa préoccupation face au recours persistant à la peine de mort dans de trop nombreux États.

La France invite tous les États à se mobiliser en vue du 7ème Congrès mondial contre la peine de mort qui se tiendra du 27 février au 1er mars 2019 à Bruxelles. Elle appelle également les États à apporter leur soutien à l’adoption par la 73ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies de la résolution appelant à un moratoire universel sur la peine de mort.

Dernière modification : 19/11/2018

Haut de page