Biélorussie - Arrestation de manifestants (25 mars 2017) [ru]

La France est gravement préoccupée par la dispersion brutale de la manifestation pacifique du 25 mars en Biélorussie, et par les nombreuses interpellations auxquelles ont procédé les forces de l’ordre, y compris au siège de l’organisation de défense des droits de l’Homme Viasna.

La communauté internationale avait pourtant appelé à respecter les libertés de manifestation, de réunion, d’association et d’expression.

Dernière modification : 29/06/2017

Haut de page