Communiqué conjoint des ministres des affaires étrangères de la France, de l’Allemagne, du Royaume-Uni et de la Haute représentante de l’Union européenne (2 juillet 2019)

Nous sommes extrêmement préoccupés par l’annonce de l’Iran au sujet du dépassement de la limite de son stock d’uranium faiblement enrichi autorisée par le Plan d’action global commun (Joint Comprehensive Plan of Action – JCPoA). L’Agence internationale de l’énergie atomique a confirmé cette information.

Nous avons été clairs et constants : notre engagement en faveur de l’accord nucléaire dépend de son plein respect par l’Iran. Nous regrettons cette décision de l’Iran, qui remet en question un instrument essentiel de la lutte contre la prolifération nucléaire.

Nous appelons l’Iran à revenir sur cette décision et à s’abstenir de toute mesure supplémentaire qui remette en cause l’accord nucléaire. Nous examinons de manière urgente les prochaines étapes, dans le cadre des dispositions du JCPoA et en étroite coordination avec les autres participants.

Dernière modification : 03/07/2019

Haut de page