Coupe du Monde 2018 en Russie : pas de transit des étrangers par voie terrestre

Depuis le 15 mai 2017, les voyageurs non titulaires de la nationalité russe ou de la nationalité biélorusse peuvent de nouveau se rendre en Fédération de Russie en provenance de Biélorussie par voie aérienne. Il leur est rappelé que pour pénétrer sur le territoire russe, ils doivent être en possession d’un visa russe valide.

Les passagers au départ de la Biélorussie transitant par un aéroport en Fédération de Russie doivent être en possession d’un visa de transit russe. En effet, la zone de contrôle de passeport à la descente de l’avion n’est pas considérée par les autorités russes comme une zone internationale. Un visa de transit russe est également nécessaire en cas d’arrivée en Biélorussie avec un transit par un aéroport en Russie.

Il est à ce jour interdit aux voyageurs étrangers (non russes et non biélorusses) de franchir la frontière terrestre entre la République de Biélorussie et la Fédération de Russie, que ce soit par la route ou par le train.

Des contrôles sont effectués par les autorités russes et les contrevenants (même s’ils sont en possession d’un visa russe) sont refoulés et passibles d’une amende.

Cette mesure s’applique également aux Français résidant en Biélorussie.

NE SONT PAS CONCERNÉS LES BÉNÉFICIAIRES DU SYSTÈME DE L’EXEMPTION DE VISA DE 5 JOURS POUR L’ENTRÉE EN BIÉLORUSSIE !

Dernière modification : 04/06/2018

Haut de page