Déclaration de M. Jean-Yves Le Drian - élection de M. Antonio Vitorino à la tête de l’Organisation internationale pour les migrations [ru]

J’adresse mes chaleureuses félicitations à M. Antonio Vitorino, élu le 29 juin à la tête de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Je me réjouis de la perspective de travailler étroitement avec M. Vitorino sur l’ensemble des dossiers à l’ordre du jour de l’OIM et exprime ma pleine confiance dans sa capacité et sa détermination à élaborer et mettre en œuvre une vision renouvelée du rôle et du fonctionnement de l’OIM pour faire face à ces défis.

C’est un Européen qui prend la tête de cette organisation alors que les enjeux sont cruciaux pour notre continent et appellent une approche globale en matière de migrations, comme l’a rappelé le Conseil européen dans ses conclusions du 28 juin.

L’OIM, depuis sa création en 1951, est devenue un acteur majeur dans la gestion des migrations, dans le respect des droits de l’Homme et comme vecteur de la solidarité internationale. L’OIM a un rôle essentiel à jouer dans la promotion de la mobilité légale, conformément aux règles des Etats en matière d’entrée, de séjour et de travail des étrangers et en assurant le respect les droits des migrants.

L’engagement de la France sur les questions migratoires se poursuit à travers un soutien à l’action de l’OIM et les efforts pour parvenir à des sanctions internationales contre les trafiquants de migrants et responsables de traite d’êtres humains. C’est dans cet état d’esprit que la France participe actuellement aux négociations d’un pacte sur des migrations sûres, régulières et ordonnées, dans la perspective de son adoption à Marrakech en décembre prochain. Ce pacte permettra de contribuer à améliorer la gouvernance internationale des migrations.

Dernière modification : 03/07/2018

Haut de page