Deux grands moments napoléoniens !

L’Ambassade de France et ses partenaires biélorusses ont eu l’honneur de recevoir la semaine dernière, la visite d’une délégation de la Fondation Napoléon. M. Victor-André Massena, son Président, M. Thierry Lentz, son Directeur et M. Pierre Branda, son historien en chef ont découvert la Biélorussie et nous ont offert de précieux moments d’échanges et de partage. Un programme leur avait été préparé autour de leurs intérêts et de leurs talents. Lors de leur visite de l’entreprise biélorusse Wargaming, ils ont pu se plonger dans l’univers virtuel des reconstitutions de batailles. Il s’agit de périodes ultérieures à l’époque napoléonienne mais qui sait si un jour nous ne pourrons pas nous glisser dans la peau d’un grognard de la Grande armée… En tout cas, les discussions avec les historiens de Wargaming ont ouvert de belles perspectives. Merci à Dimitry Kirol de sa disponibilité et de celle de son équipe.
JPEG
Vinrent ensuite le temps des explications, plus littéraires mais encore pour partie militaires. La brillante intervention de M. Thierry Lentz à la Faculté des relations internationales de l’Université d’Etat de Biélorussie fut suivie avec attention par un public de connaisseurs. Les français présents ont pu apprécier dans toutes ses nuances, le talent d’un historien hors pair capable d’explications claires et convaincantes. Lorsque des années de travail académique intense aboutissent au tracé d’un trait sur une carte et que ce trait nous fait comprendre certains ressorts décisifs de l’histoire, c’est que nous sommes en présence d’un grand historien, de ceux qui font l’histoire en la racontant. Merci à Viktor Shadursky pour l’organisation de ce bel événement.
JPEG
M. Pierre Branda a pris le relais en se concentrant sur la grande histoire d’une petite île, Sainte-Hélène. Lieu de résidence forcée de Napoléon jusqu’à sa mort, cette île perdue au milieu de l’océan Atlantique sud (à 1 900 km de l’Afrique et à 3 300 km du Brésil) est un haut lieu de la mémoire européenne. Les méandres de l’histoire s’y sont emmêlés et nul autre mieux que M. Pierre Branda ne sait les démêler qui connait comme sa poche ce bout de rocher qu’il a tant fréquenté.
JPEG
Accompagnés de leur président, M. Victor-André Massena, d’une distinction et d’une culture hors norme, Ms Lentz et Branda n’avaient plus, le lendemain et le surlendemain, qu’à plonger au cœur de l’histoire napoléonienne.
JPEG
Nous espérons avoir le plaisir de les revoir prochainement en terres biélorusses.

Dernière modification : 29/11/2019

Haut de page