Exécution d’un condamné à mort en Biélorussie : déclaration ( 9 mars 2018) [ru]

La France condamne l’exécution par les autorités biélorusses de Kirill Kozatchok, intervenue en octobre dernier et qui vient d’être rendue publique par une ONG locale. Kirill Kozatchok avait été condamné à la peine de mort en 2016.

Nous réitérons également nos vives préoccupations s’agissant de la situation des autres biélorusses condamnés à mort. Deux nouvelles condamnations à la peine capitale ont été prononcées le 20 janvier à l’encontre de Alexandre Jilnikov et Viatcheslav Soukharko.

La France rappelle son opposition constante à la peine de mort, en tous lieux et en toutes circonstances. Nous exhortons les autorités biélorusses à instaurer un moratoire sur la peine capitale, première étape vers son abolition. Une telle évolution est indispensable pour le rapprochement de la Biélorussie tant avec l’Union européenne qu’avec le Conseil de l’Europe.

Dernière modification : 09/03/2018

Haut de page