Exposition de photographie de Françoise Huguier « SUBLIMES » [ru]

Dans le cadre de l’avant-première du Mois de la photo à Minsk, Françoise Huguier, célèbre photographe, nous fera l’honneur de sa présence lors de l’ouverture de son exposition le 10 juin 2019 (entrée sur invitation). C’est au Falcon club cinema boutique (20 av. des Vainqueurs) que les clichés seront gratuitement exposés aux regards de nombreux curieux. Le vernissage sera suivi de la projection du film (entrée sur invitation).

Le 9 juin la photographe française présentera au cinéma « Raketa » de Minsk (3, pereoulok Rabochi, tél : +375 17 298 25 00), dans le cadre du programme « Carte blanche », le film classique de son choix, « Le salon de musique » de Satyajiit Ray à 17h00.

Exposition :

L’homme qui ne voit que la mode dans la mode est un sot. Honoré de Balzac

Où est la meilleure place ? Le moment est-il opportun ? Ce détail est-il pertinent ? Mieux vaut-il retranscrire l’essence d’une collection, capter une ambiance, renseigner les codes d’un milieu ou obtenir un scoop ? Plutôt que tout saisir, il est souvent préférable de choisir et de ne pas se poser trop de questions. Françoise Huguier ne connait que trop bien cette maxime, elle qui, trente ans durant, a tantôt joué des coudes au bord du podium, tantôt préféré se faire toute petite en backstage ou au coeur des ateliers de haute couture. Photographier la mode signifie créer un pont entre le réel et la fiction, entre l’ombre et la lumière. Cet exercice ne se réalise pas sans péril et c’est sans doute pourquoi certaines des images de Françoise Huguier font tourner la tête. Car pour capter l’effervescence d’un monde qui exploite les concepts (et ses limites) de technique, beauté et folie, il faut savoir décider ce qu’il est important de montrer, et cela ne se situe pas toujours là où on le croit, où on le voit. Préférer une nuque à un visage, le pli d’un velours posé nonchalamment en coulisses à l’opulence d’une robe sous les projecteurs, l’envers à l’endroit ou le mystère au paraître, n’a pas convaincu tous les chefs de rubriques mode des magazines. Mais ceux qui ont fait confiance à Françoise Huguier pendant ces trois décennies ne l’ont jamais regretté et ont ainsi contribué à l’avènement de la mode comme art en élargissant son spectre et en brouillant les frontières. Françoise Huguier décide de revenir sur cette expérience sublime, résultat d’une fascination pour un monde parfois jugé superficiel, révélateur de l’esprit aventurier qu’on lui connaît. Reconsidérer aujourd’hui cette faste période c’est, au-delà de pointer du doigt son apport historique, souligner sa singularité artistique. C’est rendre hommage à la bousculade, à l’interrogation des hiérarchies et des jugements, à ce qui procure l’exaltation.

Le texte de Joséphine Bisson.

Le projet est organisé par l’Ambassade de France en Biélorussie avec le soutien des partenaires suivants :

- Mois de la photo à Minsk

- Falcon Club cinema boutique, multicomplexe de salles cinéma muni de bars et de zones de repos où les visiteurs plongent dans le monde du cinéma. Les rencontres avec des réalisateurs, des critiques de cinéma, des acteurs dévoileront tous les secrets de l’art cinématographique et feront de votre visite au cinéma une sortie inoubliable. Chaque seconde du temps passé au Falcon Club cinema boutique vous comblera d’attentions.

- Dilis Parfum, société franco-biélorusse de parfums .

Pour tout renseignement complémentaire, adressez-vous au Service de Coopération et d’Action culturelle de l’Ambassade de France en Biélorussie (Mlle Ina MATSYIENKA, tél. : (+375 17) 229.18.10.) ou consultez le site Internet de l’Ambassade de France

Dernière modification : 29/05/2019

Haut de page