L’histoire et la mémoire : Frédéric Guelton à Minsk

L’intervention de M. Frédéric Guelton, historien de la Mission du Centenaire 14/18, restera dans les mémoires. Les occasions sont rares d’entendre des récits d’une telle tenue, porté par des années de travail dans les archives et sur le terrain à écouter les histoires personnelles, et d’écoute facile, par l’alternance des grandes et des petites histoires. La grande histoire de la Première Guerre mondiale a été abordée à travers la question cruciale de l’alliance franco-russe. Elle s’est déclinée en une multitude de petites histoires personnelles. L’histoire de ces soldats envoyés de Russie combattre aux côtés des alliés français et qui se retrouvèrent soldats sans Etat après la Révolution d’Octobre 1917. Ces destins exceptionnels unissent les deux extrémités du continent européen. Ouverte par M. Didier Canesse, Ambassadeur de France en Biélorussie, la séance du 11 décembre 2018 de « Questions du monde » fut un beau moment de mémoires partagées.

JPEG

A l’issue de l’intervention de M. Guelton, le silence qui suivit les applaudissements nourris fut rompu par un autre récit. Celui d’un homme assis au milieu du public et relatant ce que son père lui racontait quand il était petit : qu’il avait été fortement impressionné quand il avait vu débarquer, en 1916, dans le port de Brest, les grands et beaux soldats de l’empire de Russie. C’est de ces mémoires que se nourrit l’histoire. Nous remercions vivement M. Frédéric Guelton et tous les participants.

JPEG

Dernière modification : 05/02/2019

Haut de page