La Biélorussie accueille l’Ecole de chimie de Rennes : vers de beaux succès communs !

En fin de semaine dernière, deux représentants de la prestigieuse Ecole nationale supérieure de chimie de Rennes (https://www.ensc-rennes.fr/ ) ont réalisé une mission à Minsk pour évaluer les possibilités d’établir une coopération durable avec la Biélorussie : M. Régis GAUTIER (directeur de l’Ecole nationale supérieure de chimie de Rennes, ENSCR) et Pierre BRIEND (chargé des relations internationales à l’ENSCR).
JPEG
Disposant d’une longue et fructueuse expérience de coopération avec plusieurs pays d’Europe de l’Est, l’ENSCR s’est récemment tournée vers la Biélorussie. L’ENSCR propose à la fois des formations diplômantes (des diplômes d’ingénieur chimiste) et des programmes de recherche. Enseignement et recherche sont liés aux exigences de l’industrie et c’est ce qui fait la spécificité du modèle français des écoles d’ingénieurs. Dans son projet de coopération avec la Biélorussie, l’ENSCR envisage de développer des projets communs dans les domaines de la formation et de la recherche. Sans séparer l’une de l’autre pour plus d’efficacité et en espérant que des industriels puissent s’y intéresser, les représentants de l’ENSCR ont réalisé une série de visites lors de leur séjour à Minsk.
Les premières discussions se sont engagées sur le terrain scientifique avec les collègues de l’Université technologique de Biélorussie (BELSTU). Organisée par Olga ROGOVA, responsable des relations internationales de BELSTU, une rencontre avec les responsables des principaux départements de chimie a permis de faire le point sur les projets envisageables. L’excellence des chimistes de BELSTU augure bien le lancement de projets communs de recherche notamment dans le domaine du traitement des eaux et des cristaux liquides. Cette excellence est confirmée par la présence à BELSTU d’un collègue français de Chimie ParisTech, Abdelhafed TALEB, engagé dans un programme RISE de recherche en électrochimie avec des chimistes de BELSTU. Constatant les premiers résultats positifs de la coopération engagée avec la France, Aliaksandr TSYHANAU, Premier vice-recteur de BELSTU s’est déclaré très favorable au renforcement des coopérations avec les grandes écoles françaises de chimie. Il pourrait être envisagé à terme l’ouverture d’un double diplôme avec l’ENSCR. Mais cela nécessiterait de renforcer les positions du français au moins comme seconde langue étrangère.
Afin d’avancer sur le volet formation, les collègues ont présenté leur établissement devant les élèves francophones de deux écoles de Minsk disposant d’une spécialisation en sciences : le gymnasium 8 et le gymnasium 28. Nous remercions les directrices de ces deux établissements, Mmes Veronika SABICH et Elena TKACHUK pour l’organisation de ces rencontres et pour la chaleur de l’accueil.
JPEG
Une rencontre « Etudes en France » à la médiathèque française a permis d’informer le grand public, tant sur les spécificités du système français d’enseignement supérieur que sur les opportunités d’emploi des ingénieurs chimistes.
JPEG
L’Ambassade de France tient à remercier la direction de l’Ecole nationale supérieure de chimie de Rennes pour sa contribution majeure à la promotion de la langue française et de l’excellence à la française en terres biélorusses.
Au plaisir de vous revoir
Kenavo (« au revoir » en breton) 

Dernière modification : 20/02/2020

Haut de page