Le Gymnasium 28 de Minsk : le choix francophone des parents d’élèves !

Alors que les parents des élèves qui rentreront en 1er classe en septembre prochain vont bientôt faire le choix de la langue étrangère que leurs enfants étudieront, ceux du gymnasium 28 de Minsk sont pour la plupart déjà convaincus ! Ils ont choisi le français pour que leurs enfants puissent réussir dans un monde où la langue française progresse : selon l’OIF, on comptera quelque 715 millions de locuteurs du français en 2050.
Tel est le principal objectif de la campagne en faveur du français que lance l’Ambassade de France en Biélorussie : convaincre les parents d’élèves de l’intérêt du français pour s’assurer des études de qualité et de bons débouchés professionnels. Pour ce faire, des visites sont organisées dans les écoles de Biélorussie où le français est enseigné. Le 21 mars, M. Xavier Le Torrivellec, Attaché de coopération éducative et universitaire, s’est rendu au Gymnase 28 de Minsk pour passer le message auprès des parents d’élèves.
La visite a commencé par la participation à un cours de français organisé par deux étudiantes de l’Université pédagogique. L’utilisation de méthodes pédagogiques innovantes et interactives est indispensable pour rendre attractif l’apprentissage du français. L’Université pédagogique a un rôle essentiel à jouer dans ce domaine et nous sommes reconnaissants à Natalia Zhdanovich et à la direction de cet établissement pour son implication dans la formation des futurs professeurs de français.
JPEG
JPEG
Les élèves ont apprécié le travail des deux étudiantes et ils se préparent aux Olympiades de français. Depuis deux ans, ce sont des élèves du Gymnasium 28 qui occupent la première place aux Olympiades républicaines. Nous leur souhaitons bonne chance pour la prochaine édition qui aura lieu la semaine prochaine ! La visite s’est poursuivie par de chaleureux moments avec de jeunes francophones enthousiastes.
JPEG
La rencontre avec les parents d’élèves a permis de faire le point sur les opportunités d’études avec le français et de répondre aux nombreuses questions que les parents se posent légitiment sur l’avenir de leurs enfants.
JPEG

Dernière modification : 03/04/2019

Haut de page