Le jazz franco—allemand à Minsk [ru]

Pour clôturer sa programmation artistique 2017, le Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France en Biélorussie a invité l’un des meilleurs quartets franco-allemands du pianiste Frank Woeste. Le concert a eu lieu le 20 novembre 2017 au Théâtre Gorki

JPEG

Frank Woeste est né à Hanovre en 1976 dans une famille passionnée de musique. « On jouait tous d’un instrument et toutes sortes de musiques ensemble, de la musique de chambre aux standards de jazz. J’ai ainsi essayé de nombreux instruments étant très jeune. La batterie, la clarinette, la flûte, l’accordéon… »

JPEG

C’est pendant une année passée aux Etats-Unis à l’âge de 16 ans que son intérêt pour le jazz prend vraiment forme. A son retour, il intègre le prestigieux conservatoire de Brême, alors qu’il est encore au lycée. Le soir, il joue dans les clubs et intègre l’orchestre national de Jazz allemand pour les jeunes, le Bujazzo. Il s’installe à Paris en 1997 pour étudier au Conservatoire National Supérieur de Jazz de Paris, où il vit toujours aujourd’hui.

Son style singulier est probablement le résultat d’une intimité avec différentes cultures auxquelles il a été en contact dès sa jeunesse, puis lors de ses concerts dans le monde entier. C’est ainsi que se combinent sur « Pocket Rhapsody » des éléments du « folklore imaginaire » français avec des structures de la musique classique, du Drum and Bass, des syncopes funky, la culture de l’improvisation du jazz américain et l’avant-garde électro. On y entend se déployer un arc-en-ciel de couleurs, une symphonie puissante de sons dirigée par quelqu’un qui sait exploiter les possibilités de combinaison entre instruments acoustiques et instruments électroniques.

Frank Woeste est l’un des rares musiciens de jazz allemand qui ait réussi en France. Le musicien enthousiasme les critiques comme le public, aussi bien dans les groupes d’Ibrahim Maalouf qu’avec Médéric Collignon. Il a également partagé la scène avec, entre autres, Mark Turner, Michel Portal, Sylvain Luc ou Flavio Boltro et s’est produit aux cotés de Youn Sun Nah, dont il fut le premier pianiste.

Le 20 novembre à Minsk Frank Woeste se produira avec des musiciens de renommée internationale :

Frank Woeste : piano (Allemagne)
Stéphane Galland : batterie (France)
Julien Carton : claviers (France)
Romain Pilon : guitares (France)

Le concert a été organisé par l’agence de concert « Equilibrium Arts » avec le soutien de l’Ambassade de France en Biélorussie, du Goethe-Institut à Minsk et de la société Schneider Electric.

Dernière modification : 29/11/2017

Haut de page