Nouvelles condamnations à mort (20 janvier 2018)

Rappelant la déclaration de l’Union Européenne du 23 janvier 2018, la France fait part de sa préoccupation à la suite de la décision, le 20 janvier, du tribunal de la ville de Minsk de condamner à mort Alexandre Jilnikov et Viatcheslav Soukharko.

Elle rappelle son opposition constante à la peine de mort, en tous lieux et en toutes circonstances.

Nous exhortons les autorités biélorusses à instaurer un moratoire sur la peine capitale, première étape vers son abolition. Une telle évolution faciliterait le rapprochement de la Biélorussie tant avec l’Union européenne qu’avec le Conseil de l’Europe.

Dernière modification : 30/01/2018

Haut de page