Partir étudier en France

Un système complexe

La France dispose d’un système d’enseignement supérieur de qualité, gratuit et reconnu internationalement. Elle accueille chaque année plus de 270 000 étudiants étrangers. Derrière Etats-Unis et le Royaume-Uni, la France fait partie des destinations qui accueillent le plus d’étudiants en mobilité internationale.
Le système d’enseignement supérieur français est complexe :
distinguant formation générale et professionnelle, il repose sur une distinction entre les universités et les grandes écoles que l’on ne retrouve pas dans d’autres pays (notamment les pays anglo-saxons et ceux de l’ex-URSS). Les universités acceptent tous les candidats diplômés de l’enseignement secondaire (titulaires du Baccalauréat). Les grandes écoles recrutent leurs étudiants sur concours, sont plus prestigieuses et offrent de meilleurs débouchés professionnels. Les étudiants étrangers peuvent intégrer les grandes écoles françaises sans passer de concours, mais doivent disposer d’un excellent dossier de candidature (très bonnes notes au cours de leur scolarité, maîtrise de l’anglais et du français). Il leur est recommandé de passer préalablement un test écrit de niveau :

- soit le GMAT (Graduate Management Admission Test)

- soit le GRE (Graduate Record Examination)

- soit leTage Mage (test d’aptitude aux études de gestion)

Pour s’y retrouver dans la multitude des formations proposées, le candidat étranger peut consulter le site de l’Ambassade de France, sur le site de l’agence Campus France, et auprès de l’attaché universitaire auprès de l’Ambassade de France.

Financement

L’enseignement supérieur est en général gratuit en France. Les formations payantes relèvent le plus souvent d’établissements privés et sont de moindre qualité. Pour couvrir les frais de résidence en France, il est possible d’obtenir une bourse d’études. Il existe de nombreuses bourses. Pour toute demande de précision, consultez le service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France..


Calendrier des démarches

Il est nécessaire de s’y prendre à l’avance pour préparer une entrée à l’université ou dans une grande école :

* pour une entrée en 1ère année

- Octobre à décembre : consultations, choix de la formation (Internet et Espace Campus France) et constitution des dossiers (traduction des diplômes).

- Décembre : envoi des dossiers blancs au service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France

Conditions : les candidats doivent obligatoirement être détenteurs d’un diplôme B2 en français

* pour une entrée en Master

- Janvier à Février : consultations, choix de la formation (Internet et Espace Campus France), passage des tests (GMAT, GRE ou Tage Mage en cas de candidature à une grande école), constitution des dossiers de candidature (traduction des diplômes, rédaction des CV, des lettres de motivation et des lettres de recommandation)

- Mars à avril : consultation du service de coopération et d’action culturelle et envoi des dossiers directement aux établissements envisagés

Conditions : les candidats doivent être détenteurs d’un diplôme B2 en français et, s’ils candidatent à un Master en anglais, du TOEFL (ou avoir atteint un score de 785 au TOIEC).

Dernière modification : 28/03/2017

Haut de page