Séminaire des sections bilingues d’enseignement du français (2017)

Depuis bientôt 10 ans, les sections bilingues de Biélorussie représentent l’instrument le plus prestigieux de l’Ambassade de France en Biélorussie pour la promotion de la langue française. Outre des horaires renforcés d’enseignement du français, des cours de littérature, d’histoire et de sciences économiques et sociales sont proposés aux élèves biélorusses de ces classes d’élite. Un séminaire leur a été consacré le 13 novembre en présence des directeurs des écoles dotés de classes bilingues (l’école 15 de Brest ; le gymnase 46 de Gomel ; l’école 8 de Grodno ; l’école 74 de Minsk, l’école 11 de Moguilev ; le gymnase 1 de Novopolostk ; le gymnase 1 de Soligorsk et le gymnase 9 de Vitebsk) et des responsables de ces sections bilingues.

JPEG
JPEG
JPEG

Dans son discours d’ouverture, Didier Canesse, Ambassadeur de France en Biélorussie, a insisté sur l’importance de ce dispositif dans un contexte mondial de concurrence entre les langues et sur la nécessité de faire de ces sections bilingues un gage d’excellence susceptible d’ouvrir les portes des meilleures formations francophones en Biélorussie et en France.

Suivant cette feuille de route, Xavier Le Torrivellec, Attaché de coopération éducative et universitaire, a animé deux séances de travail autour de ces questions cruciales.

JPEG

La première a permis de faire le point sur l’état de ces sections, sur les difficultés rencontrées et sur les projets d’amélioration d’un réseau dont l’existence a été reconnue en 2015 par le Ministère biélorusse de l’éducation. Les problématiques varient en fonction des contextes locaux que l’Ambassade prendra en compte dans son souci de redynamiser ce réseau ancien et prioritaire.

La deuxième séance a été consacrée au renforcement nécessaire des liens entre l’enseignement secondaire et universitaire francophone en Biélorussie. Pour discuter des débouchés des élèves des sections bilingues, plusieurs universités étaient représentées : l’université linguistique, l’université d’Etat de Biélorussie (à travers ses facultés de relations internationales, de droit et son institut de management), l’université d’économie, l’université technologique et l’institut Sakharov.

Des représentants d’écoles de Minsk dans lesquelles le français est à la pointe du projet pédagogique étaient également présents (Gymnases 8, 28 et 34) ainsi qu’un représentant du Lycée BGU. Les discussions ont été fructueuses et contribueront, nous l’espérons, à améliorer la situation de la langue française en Biélorussie

Национальная олимпиада по французскому языку для студентов вузов может стартовать в Беларуси.

Crédit photos@Ambassade de France/ Institut Sakharov

Dernière modification : 29/11/2017

Haut de page