Stage professionnel à l’Institut de Touraine de Mikhaïl ASTAPUK de l’école N°8 de Grodno (section bilingue) – Biélorussie

J’ai eu de la chance : j’ai fait mon stage pédagogique en France, à l’Institut de Touraine.

JPEG

C’était une quinzaine de jours inoubliables ! Il y avait un peu de tout : rencontres inattendues (il s’est trouvé que la jeune fille assise à côté de moi dans le TGV à destination de Tours était ma compatriote, de plus de la région du Bélarus où je suis né) et planifiées plusieurs mois à l’avance (rencontre avec mon vieil ami qui habite en France et que je n’avais pas vu depuis 1985, 30 ans !), découvertes étonnantes, rencontres avec des enseignants de français venus à Tours des cinq continents (le français est sans frontières !), séjour en famille d’accueil, « micro-trottoirs » dans les rues de Tours, enchantement devant les châteaux de la Loire... Сette liste n’est pas exhaustive.

Mais surtout, il a y avait des cours et c’était, bien sûr, l’objectif principal de ma venue à Tours. Le programme était très chargé. Il comportait le parcours général et le parcours par modules. Ce dernier comprenait 3 modules : « Langue et méthodologie », « Langue et culture », « Langue et outils ». Lors des cours du module « Langue et méthodologie » les stagiaires ont appris à élaborer des activités du CECRL (cadre européen commun de référence pour les langues) dans la réalisation d’un projet pédagogique (guide touristique sur un circuit à vélo). Le module « Langue et culture » était consacré à l’integration des phénomènes socioculturels en classe de français. Dans les cadres du même module, les cours « Se familiariser avec le français d’aujourd’hui » ont suscité un très vif intérêt chez les stagiaires. Le professeur a décrit les changements qui avaient eu lieu et les changements en cours dans le champ lexical du français d’aujourd’hui. Et enfin, pendant les cours du troisième module « Langue et outils », les stagiaires ont pris connaissance des astuces méthodologiques pour exploiter en classe les spots publicitaires et améliorer la prononciation des élèves.

En plus des cours, de nombreuses activités étaient proposées pour découvrir la ville de Tours et la culture française : visite de Tours et des villes historiques de la Touraine, les châteaux de la Loire, les balades à vélo, le kayak sur la Loire, la dégustation de fromages, etc. Ce sont les éléments très importants d’un séjour linguistique qui contribuent à la fois au développement des capacités languagières et à l’enrichissement des connaissances culturelles qui font un tout. Je n’ai pas manqué de profiter de certaines activités proposées et c’est avec un grand plaisir que j’ai fait une promenade sur la Loire et admiré les châteaux d’Amboise, de Langeais et les jardins de Villandry.

Quant à l’hébergement, j’avais choisi la famille d’accueil parce que je pensais que celle-ci est la formule idéale pour s’immerger totalement dans la langue et qu’elle facilite la pratique de la langue et la découverte culturelle. Et je ne regrette pas. La famille d’accueil était formidable. Hospitaliers, très attentionnés, ils tâchaient de faire de leur mieux pour que je sois comme chez moi et surtout pour que je découvre un peu mieux la France : cuisine de la région, longues conversations, sorties...
Donc, je suis très content de mon stage pédagogique qui m’a permis d’enrichir encore plus mes connaissances que je vais partager avec mes collègues et utiliser en classe de français.

En conclusion je voudrais dire que de tels stages sont absolument indispensables et apportent aux enseignants de français une expérience inappréciable.

Un grand merci à l’ambassade de France pour cette expérience inoubliable que je saurai mettre à profit dès la rentrée prochaine !

Powerpoint - 9.4 Mo
(Powerpoint - 9.4 Mo)

Petit bonus : pour regarder le fruit du travail de notre groupe à l’Institut de Touraine, vous pouvez vous rendre sur https://madmagz.com/fr/magazine/561310#/page/12

Dernière modification : 01/10/2015

Haut de page