Stratégie de réouverture des frontières à compter du 9 juin [ru]

A compter du 9 juin, les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers seront rouverts selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs.

La Biélorussie est classée parmi les pays « oranges », c’est-à-dire où le virus circule activement, dans des proportions maîtrisées et sans variant préoccupant.

Aller en France

  • Une personne vaccinée avec un vaccin reconnu par l’agence européenne du médicament (Pfeiser, Astrazeneca, Janssen, Moderna) n’aura pas à justifier de motif impérieux mais devra présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures, ou antigénique de moins de 48 heures.
  • Le régime des motifs impérieux continuera à s’appliquer pour les personnes non vaccinées ou vaccinées avec un vaccin non homologué par l’agence européenne du médicament. Ces-dernières devront en outre disposer d’un test négatif pour embarquer. A l’arrivée, elles pourront en outre être soumises à un test antigénique aléatoire et devront se placer en auto-isolement pendant sept jours.

Les motifs impérieux pour entrer en France depuis la Biélorussie sont les suivants :
-  la qualité de ressortissant français ainsi que son conjoint et ses enfants ;
-  ressortissant de l’UE ou assimilé, ainsi que son conjoint ayant sa résidence principale en France ;
-  ressortissant de pays tiers, titulaire d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour français ou européen en cours de validité, ayant sa résidence principale en France ;
-  ressortissant de pays tiers titulaire d’un visa de long séjour délivré au titre du regroupement familial ;
-  professionnel de santé ou de recherche étranger concourant à la lutte contre la Covid-19 ainsi que son conjoint et ses enfants ;
-  ressortissant de pays tiers disposant d’un VLS « Passeport Talent » ainsi que son conjoint et ses enfants ;
-  étudiant inscrit dans des cours de français langue étrangère (FLE) préalables à une inscription dans l’enseignement supérieur ou admis aux oraux des concours dans des établissements d’enseignement supérieur français ou inscrits pour la rentrée 2021-2022 ;
-  chercheur s’installant en France à l’invitation d’un laboratoire de recherche, pour des activités de recherche nécessitant impérativement une présence physique ainsi que son conjoint et ses enfants ;
-  travailleurs du secteur des transports terrestres, maritimes et aériens ou prestataires de services de transport ;
-  ressortissant étranger en fonctions dans une mission diplomatique ou consulaire, ou une organisation internationale ayant son siège ou un bureau en France, de même que son conjoint et ses enfants ou ressortissant étranger de pays tiers séjournant en France pour motif professionnel impérieux sous couvert d’un ordre de mission émis par l’État d’appartenance ;
-  voyageur en transit de moins de 24 heures en zone internationale.

  • Ne sont pas considérés comme motifs impérieux les visites des ascendants de Français ou d’étrangers habitant en France, les voyages à titre privé (témoins et invités de mariages), etc.

Dernière modification : 25/08/2021

Haut de page